Procédure VAE

17840_vae2

DEMARCHE VAE au sein de EMA SUP

télécharger le : MEMO DEMARCHE VAE au sein de EMA SUP PARIS

Prise de rendez-vous avec la directrice de EMA SUP :

  • Connaître et échanger sur votre parcours professionnel et vos projets
  • Confirmer définitivement votre choix de la certification après étude de faisabilité de votre demande.
  • Comprendre la procédure spécifique de VAE mise en place pour la certification choisie.
  • Exposer les modalités de constitution de votre dossier de recevabilité. C’est le premier dossier qui formalise votre entrée dans la démarche de VAE. Il permet à EMASUP de vérifier que vous répondez aux critères de la VAE : trois années minimum d’expérience en lien avec la certification visée.

Composer le livret de recevabilité (appelé DOSSIER 1)

Le formulaire « demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience » – et sa notice explicative- est fixé par arrêté du 29 janvier 2018 publié au Journal officiel du 1er février 2018. Le formulaire s’applique à tous les organismes en charge de délivrer les certifications professionnelles. Il peut désormais être complété en ligne :

Accéder au nouveau formulaire enregistré sous le numéro Cerfa 12818* 02 et à sa notice.

Il se compose de plusieurs rubriques :

  1. Informations générales : état civil, situation professionnelle, niveau de formation.
  2. Informations relatives à l’expérience en fonction du diplôme visé (activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, électorales…).
  3. Les pièces justificatives à joindre obligatoirement.
  4. Une attestation sur l’honneur qu’une seule demande de VAE a été déposée pour la certification, pour l’année civile en cours.

Rédiger le dossier de preuves, (appelé DOSSIER 2)

Une fois l’avis de recevabilité obtenu, vous devez demander et préparer la validation par le jury. Cette validation est basée sur l’examen du dossier de validation que vous aurez rédigé personnellement.Ce dossier va permettre au jury d’évaluer si vous avez acquis les compétences requises pour la certification.

Pour compléter l’examen de ce dossier, le jury vous convoquera à un entretien et, pour certaines certifications, proposera une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.

Il comprend :

  • Présentation des différentes expériences en lien avec la certification (activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, électorales…) ;
  • Description des contextes de travail : secteur professionnel, entreprise, environnement économique, effectif, organigramme, positionnement, etc. ;
  • Analyse détaillée des activités et des tâches réalisées ;
  • Des preuves en annexe qui viennent étayer la description de vos activités.

Comment décrire et analyser vos compétences ?

Inventorier chaque activité/tâche attribuée

  • classer chacune des activités et tâches correspondant à votre ou vos fiche(s) de poste, de fonction ou au(x) référentiel(s) emploi(s) en rapport avec les activités inscrites dans le référentiel de la certification visée)

Expliciter chaque activité/tâche par différents critères :

  • ses objectifs/résultats attendus
  • les outils et moyens disponibles pour sa réalisation
  • ses contraintes de réalisation
  • son importance dans l’emploi du temps
  • le niveau de responsabilité dans sa réalisation (totale, partagée…)
  • les interlocuteurs internes et externes
  • le recours éventuel à des personnes ressources
  • les compétences mobilisées lors de sa réalisation

Décrire, par une réflexion critique, la réalisation de l’activité/tâche :

  • la méthode utilisée, les outils et moyens mobilisés
  • les résultats réels
  • la plus-value éventuelle
  • les difficultés rencontrées
  • les solutions apportées
  • le transfert possible à d’autres situations de travail
  • (…)

Comment présenter et organiser le dossier 2 ?

Une forme soignée :

  • une introduction, une conclusion
  • un classement des activités correspondant aux unités de compétences du référentiel de certification et une rédaction pour chaque activité selon l’analyse proposée
  • une numérotation des annexes si besoin
  • une page de couverture et un sommaire
  • une liste des sigles employés si besoin (lexique)

Une rédaction claire et dynamique :

  • Utiliser un vocabulaire professionnel
  • Reprendre les points forts ou significatifs sous forme de synthèse
  • Personnaliser le dossier : réflexions personnelles, emploi du “je”, situations spécifiques et concrètes, expression de satisfaction, etc.

Des éléments de preuve efficaces :

  • Ne retenir que les documents facilement lisibles
  • Faire un lien explicite entre le document/preuve et le texte rédigé (renvois dans le corps du texte)
  • Diversifier les documents/preuves (images, photos, tableaux, graphiques…)
  • Identifier et numéroter les documents/preuves.

Points de vigilance

  • Se référer au référentiel de certification tout au long de la rédaction
  • Soigner l’expression écrite : grammaire, orthographe etc.
  • Faire relire le dossier régulièrement et, en tout cas, avant l’envoi à EMA SUP PARIS
  • Envoyer le dossier et ses annexes en 3 exemplaires
  • Respecter la date limite d’envoi.

 

dans les archives

réalisation : Netcreative

Réalisation : Netcreative